Statut actuel
Non-inscrit
Tarif
Gratuit

Questo è un testo promozionale di esempio.

LANGUE

  • Italiano
  • English
  • Français
  • Español

FAQ

LANGUE

  • Italiano
  • English
  • Français
  • Español

LANGUE

  • Italiano
  • English
  • Français
  • Español
Premium
l'origine géographique du vin
Statut actuel
Non-inscrit
Tarif
Gratuit
Publié le: 01/02/2022

Authentification de l’origine géographique du vin à l’aide de la spectroscopie de fluorescence et de l’apprentissage automatique et la RMN métabolomique comme outil d’authentification du vin

BREVE Description

Les résultats de recherches sur l’authentification de l’origine géographique du vin à l’aide de la spectroscopie de fluorescence et de l’apprentissage automatique et la RMN métabolomique comme outil d’authentification du vin.

l'origine géographique du vin

Ce cours comprend:

DESCRIPTION

David Jeffery, de l’Université d’Adélaïde (Australie), a eu l’occasion de présenter le travail de l’un de ses étudiants en doctorat dans le cadre du projet “Authentification de l’origine géographique du vin par spectroscopie de fluorescence et apprentissage automatique”. Le choix d’utiliser des méthodes spectroscopiques a été fait car elles sont intéressantes, rapides, rentables et simples. Ils ont choisi la spectroscopie de fluorescence, et plus précisément de construire une matrice d’excitation-émission (EEM) qui agit comme une empreinte moléculaire. La modélisation statistique multivariée a ensuite été utilisée en conjonction avec les données EEM pour élaborer des modèles de classification des vins de diverses régions. Ils ont mis au point une telle technique, en utilisant un type relativement nouveau d’algorithme d’apprentissage automatique connu sous le nom d’analyse discriminante par boosting de gradient extrême. Cette approche unique, qui permet d’atteindre régulièrement un niveau de précision de 100 %, contre 85 % en moyenne pour l’ICP-MS, est appliquée à une série d’études sur les vins à base Syrah et Cabernet Sauvignon de différentes régions d’Australie.

Dans la deuxième vidéo, Inès Le Mao, de l’Université de Bordeaux, présente son projet de recherche “La métabolomique RMN quantitative, un outil pour la discrimination de l’authenticité du vin et des processus de vinification”. La métabolomique RMN quantitative appliquée au vin offre de nombreuses possibilités. La première application qui est de plus en plus étudiée est l’authentification des vins par des facteurs environnementaux tels que l’origine géographique, le cépage ou le millésime. Une autre approche moins courante est d’un point de vue qualitatif en étudiant les différentes pratiques œnologiques utilisées qui font partie intégrante de l’élaboration d’un vin. La question était de savoir si la RMN quantitative pouvait être utilisée pour dissocier les processus physiques ou chimiques couramment utilisés en œnologie ainsi que de permettre une meilleure compréhension des interactions entre les processus œnologiques et le vin en déterminant les métabolites responsables de la différenciation grâce à l’empreinte RMN 1H et à la chimiométrie.

Travaux présentés dans le cadre du concours Enoforum Web Contest 2021 : vidéos enregistrées lors de la conférence Enoforum Web Conference (23-25 février 2021)

AUTEUR
David Jeffery | Université d’Adelaide, Australie
Inès Le Mao | Université de Bordeaux

TOP

PANIER 0