Gestion de l’acidité grâce à l’exploitation de la diversité du vivant